Le  pouvoir de grandir   

J'ai le pouvoir de rire et celui de pleurer.


J'ai le pouvoir de dire le fond de ma pensée.


J'ai le pouvoir de changer ma propre destinée.        


Mais je n'ai pas le pouvoir de revenir sur le passé. Ni celui de prévoir tout ce qui va m'arriver.          


J'avance pas à pas vers un monde que je choisirai grâce à mes aspirations et mes rêves, mes désirs et mes réalités. En sachant que mon corps peut se limiter.         


Mais je n'oublie pas que plus j'avancerai plus je m'éveillerai et plus je grandirai.        


Alors je cesse d'avancer en regardant derrière moi. Et je  fais rejaillir, avec intensité, toutes les qualités de mon moi. 

Et j'accepte en toute honnêteté d'être un  être imparfait.   

1b00c445[1]