Assise devant mon ordinateur placé sous un vasistas, je regarde la pluie tomber, cette pluie qui, depuis le matin n'a pas arrêté.

Fine d'abord, abondante parfois, maintenant elle a trouvé depuis plusieurs heures sa vitesse de croisière. Nous sommes l'après-midi. On pourrait penser : " mon Dieu que c'est triste et ennuyeux cette pluie qui n'en fini pas ! "

normal_Gouttes_de_pluie_sur_une_vitre_-04[1]

Eh bien non, toutes ces petites gouttes tombant d'un ciel gris et bas où les nuages se sont rassemblés en une ouate couleur poussière, dansent sur mon vasistas. Je ne me lasse pas de les regarder, de les observer, chacune jouant sa partition ou dansant un solo. Elles crépitent, éclatent et chantent des notes qui paraissent monotones et pourtant qui sont douces à l'oreille. Sommes-nous en été ?

Ce jour ressemble plutôt comme deux gouttes d'eau à une journée d'automne annonçant les mauvais jours d'hiver. Et c'est là que l'on se sent bien à l'intérieur d'une maison. Il fait bon, il fait chaud et pourtant le chauffage est éteint. Mais oui, nous sommes bien en été. Les arbres sont bien verts, le jardin respire et bois l'eau du ciel pendant que j'aspire deux bonnes gorgées d'un bon chocolat chaud.

chocolat-chaud-a-la-cannelle[2]

Pas de thé aujourd'hui, il faut se réchauffer. Le soleil n'est plus là, il réapparaîtra.

Le ciel est gris, les oiseaux sont partis et moi je reste là, à regarder mon vasistas où les gouttes de pluie entrent en piste pour me montrer un ballet de claquettes qui vaut bien celui des Irlandais. Là-bas aussi il pleut mais ça danse !!!!!!! Qui dit que le bonheur est ailleurs ? Il est là, sur mon vasistas !!!!!!!

photocollage 4