Un monsieur fait passer une annonce pour trouver une aide ménagère. Il n'avait pas toujours le temps nécessaire pour s'occuper de la maintenance de son appartement.

Mme Suzanne s'est présentée à sa porte. Sa jovialité et son entrain naturel l'ont convaincu. En une matinée elle a abattu un travail incroyage. Les étagères n'avaient jamais été aussi propres et le sol reluisait. Elle venait trois fois par semaine et, tout en sifflant, mettait de l'ordre dans le petit monde désordonné de Monsieur.

A un moment, il eut un passage à vide. Il se remettait en question chaque jour, se morfondait sur son passé, dormait beaucoup et sombrait sans s'en rendre compte dans un état dépressif.

Un jour qu'il remuait de mauvais souvenirs, seul dans son bureau, Mme Suzanne a frappé doucement à sa porte et lui a demandé la permission de passer l'aspirateur. Une fois rentrée dans le bureau, elle a déposé l'appareil à ses pieds et a dit :

" Aujourd'hui, c'est vous qui allez nettoyer !"

Il n'a pas saisi tout de suite, mais, docile, il s'est exécuté. Au bout d'une demie heure, son bureau respirait la propreté et sans comprendre pourquoi, il s'est senti mieux.

Mme Suzanne est venu constater le résultat et a livré son secret :

" Prendre soin de son intérieur, ce n'est pas seulement valable pour son appartement ou sa maison. Il y a des endroits dans son coeur et dans sa tête qu'on ne peut pas faire nettoyer par les autres ".

Depuis ce jour, il consacre au moins une heure quotidienne à faire son ménage intérieur et à se débarrasser de ses peurs, de ses souvenirs indésirables qui l'encombrent et des vilaines pensées négatives qui l'empêchent de vivre sereinement.

Il faut donc songer à faire son ménage aussi souvent que possible, à descendre nos poubelles, à régler nos comptes, à payer ce que l'on doit aux autres etc.... Il n'est jamais trop tard pour se sentir mieux.

" Qui s'embarrasse à regretter le passé perd le présent et risque l'avenir " (Francisco de Quevedo)

59hxqmq7[1]