" Je sais que ne je sais RIEN " (maxime attribuée à Socrate)

" Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais RIEN " (adage attribué à Platon)

Qui a copié sur l'autre ?

 en général veut dire : " pas grand chose ".

A mes yeux je trouve que c'est un mot important. Ce n'est pas RIEN de prendre conscience qu'on ne sait RIEN. Beaucoup de gens pensent le contraire.

C'est vrai, que connaît-on de l'univers, du monde qui nous entoure ? RIEN

On ne connaît et on ne connaîtra que ce que l'on aura vécu. Au regard de tout ce qui existe dans l'Univers, des galaxies et de l'Infini, ce n'est RIEN. Pourtant les êtres humains cherchent toujours à se donner de l'importance, d'être reconnus etc .....

L'air de RIEN, comme si de RIEN n'était (si seulement c'était vrai, il n'y aurait pas de guerres), chacun suit son chemin en espérant que RIEN ne l'arrête pour aller jusqu'au bout car personne ne croit en RIEN. On croit tous en quelque chose si non, le cerveau serait vide, or nous avons tous une cervelle si petite soit-elle.

848dc503[1]

J'aime beaucoup ce petit mot " RIEN " et je pense que comme moi vous l'entendez souvent : "Ce n'est RIEN ..." ; " Je n'y peux RIEN ... " ; " Tu ne fais RIEN ... ? ".

Je vais donc écrire ici pour ne RIEN dire car je ne peux pas rester à ne RIEN faire. Mais parler ou écrire pour ne RIEN dire, certains et/ou certaines vont penser : " Si elle n'a RIEN à dire, qu'elle se taise !!!!!"

Oui mais je ne veux pas faire comme ceux qui n'ont RIEN à dire et qui gardent tout pour eux. Je n'ai RIEN à dire et je veux que vous le sachiez.

Sachant que RIEN ne dure, les joies, les peines, que tout passe et recommence inlassablement dans une vie, je savais depuis longtemps que RIEN n'allait être évident et que je n'aurais RIEN sans mal, que tout se créée à partir de RIEN, même si c'est parfois un RIEN compliqué.

On sait que souvent la vie n'a RIEN de drôle, alors parfois il faut ne RIEN faire et laisser dire comme si de RIEN n'était pour justement ne RIEN avoir comme reproches. Mais pour n'être RIEN, il faut éviter de ne RIEN faire, mais RIEN  de trop, tout dans la mesure, afin de n'être en RIEN critiquable.

Parfois on se donne de la peine pour RIEN et là, il n'y a RIEN d'excitant. Mais RIEN n'a de valeur sans combat et pour avancer dans la vie, j'ai pris comme devise : "RIEN n'aura raison de moi ..." ( à part la mort, mais là je n'y peux RIEN). Pour cela, il ne faut RIEN laisser de côté, à part les choses matérielles qui ne sont pas indispensables. Quand on part de RIEN il faut tout faire pour éviter d'entendre : " elle n'a RIEN fait de ses dix doigts ". C'est quand même assez déplaisant pour celui ou celle qui a un RIEN d'amour propre.

Il y a des RIENS joyeux des RIENS chagrins et des RIENS du tout qui sont les plus nombreux à qui on dit : " pas grave c'est RIEN !"

On sait bien que certains RIENS ne riment à RIEN. Beaucoup trop de gens font des histoires pour RIEN et se formalisent pour un RIEN. Par contre, il faut être prêt à ne RIEN rater pour rire de tous les petits RIENS qui se présentent.

En vieillissant on aime bien les petits RIENS, on les apprécie même si on n'a RIEN de prévu. Dès le lever du lit on se dit : RIEN ne vaut un bon café ou une bonne tasse de thé pour commencer la journée. Puis on regarde sur son agenda s'il n'y a RIEN à l'horizon aujourd'hui. S'il n'y a RIEN, alors on lit, on regarde la télé, on va faire ses courses, on écoute de la musique, on coud, on repasse, on fait un peu de ménage, on appelle les enfants éventuellement, les petits-enfants accessoirement, on appelle les amis(es) pour un éventuel rendez-vous, on prépare son petit repas du midi etc ... etc..... l'après midi on fait une balade, on va au cinéma, on fait des travaux manuels, on lit, enfin on trouve toujours une occupation et on ne pense surtout pas à son nombril (voyez ce que je veux dire). Le soir on se couche en se disant : "RIEN de casser aujourd'hui " ou bien " ça ira mieux demain, ce n'est RIEN " et on s'endort en ne faisant RIEN, en ne pensant à RIEN, en vidant son esprit de tous les petits RIENS néfastes encombrant notre esprit qu'il faut s'empresser de mettre au placard, afin de trouver un sommeil un RIEN réparateur pour recommencer une journée un RIEN reposé.

Par contre, RIEN de meilleur que d'aller en dehors de chez soi dans la famille ou avec une amie ou un ami pour déjeuner et passer un bon après-midi à bavarder de "tout" et de RIEN. Mais aussi RIEN de plus plaisant que de recevoir à un déjeuner, un dîner ou à un apéro dînatoire. On vous dira "merci" et vous répondrez de "RIEN". On peut recevoir maintenant pour trois fois RIEN, l'essentiel c'est de savoir choisir ses relations pour être en bonne compagnie.

Vivre c'est vieillir, RIEN de plus, alors il faut fermer un RIEN les yeux pour préférer ne RIEN voir et laisser vivre.

Bon, je ne vous parle plus de RIEN, je crois que vous en avez "souper". Mais savez-vous que je fais de très bonnes soupes avec RIEN ?

0c71fc19[1]