Vite, il faut que je vous dise....

Pendant que j'écrivais mon dernier billet, le phénomène tant attendu du passage de l'hiver au printemps vient d'arriver. Pas étonnant puisque nous sommes en mars et que mars est non seulement une planète, le Dieu de la guerre, mais aussi le roi des giboulées.

image001[1]e

Tout en écrivant, après une matinée ensoleillée et un ciel qui devenait gris, un vent s'est fait entendre. Ce n'est pas celui que vous croyez pour celles ou ceux qui auraient les idées "mal placées". Non rien de tout cela. Simplement en levant les yeux à travers mon vasistas juste au-dessus de mon ordinateur, j'ai vu les arbres encore nus se balancer et une tempête de neige arriver brutalement, recouvrant en un clin d'oeil la vitre de ma fenêtre. D'ailleurs, mon bureau étant côté Nord-Est, le blanc immaculé fait encore, à cette heure, une jolie ouate pleine de douceur.

Cette averse, aussi brève que violente puisqu'elle n'a durée que quelques minutes se produit en général, principalement aux mois de mars et avril, d'où l'expression "giboulées de mars".

fleurs-magique-retouche[1]

Je sais maintenant que le printemps n'est plus très loin. Les bourgeons commencent à apparaître, les pensées, les primevères montrent leurs robes colorées. Certains arbres sont même en fleurs comme le cognassier du Japon ou le prunus. Oui, l'hiver n'a pas été rude et la terre à peine endormie se réveille à nouveau. On sent la sève monter, les oiseaux chantent plus gaiement.

Je sens moi aussi comme chaque année, un peu en avance certes, cette envie de revivre à nouveau après avoir hiverné et vécu au ralenti. Je commence déjà à penser au renouveau de ma maison. C'est un signe qui ne trompe pas.

18

 

Il fait tout gris en ce moment et voilà qu'en levant les yeux car j'entends la pluie maintenant, je vois que la ouate formée par la neige commence elle aussi à avoir des yeux transparents qui s'agrandissent petit à petit. Tiens, mais comme c'est bizarre, quelques grelons rebondissent se mélangeant à la ouate qui fond doucement et laisse apparaître mille petites étoiles toutes fines, comme de la glace pilée. C'est beau, même si le ciel est gris ..... C'est le temps des giboulées annonçant le printemps.

Voilà, la nuit va bientôt faire place au jour. Le ciel s'assombrit par le soleil qui va se coucher, car le vent est moins fort, la pluie a cessé, les nuages sont moins noirs. Tout à l'air de rentrer dans l'ordre avant de se coucher. C'est l'heure d'aller faire la soupe et de retrouver le calme après la tempête.

Dormez en paix, demain il fera jour.

191