Vous arrive-t-il d'avoir l'énergie en berne ? De ressentir un gros coup de fatigue ?

Moi oui ! et j'ai constaté que dans ces moments là, je n'étais plus connectée à ce que j'aimais et qu'il me suffisait de me relier à ce qui me fait vibrer pour me ranimer.

L'énergie est fluctuante et son intensité varie selon les pensées qui nous animent.

Elle est en baisse :

- lorsque nous ne sommes pas dans notre présent.

- Lorsque nous ne sommes pas en adhésion avec ce que nous faisons.

- Lorsque nous nous projetons sur le prévisionnel de tout ce qu'il convient de faire avant le soir et dans le futur.

- Lorsque nous anticipons tout ce qui pourrait nous arriver de fâcheux. Le mental aime nous faire peur et nous voici gambergeant sur d'éventuels demains qui déchantent ! On s'aperçoit souvent qu'on s'en fait pour rien, surtout avec des " SI " qui n'est qu'un mot de supposition  et qu'on ne maîtrise pas.

- Lorsque nous manquons d'air et d'espace dans tous les sens du terme.

En résumé, pour se redynamiser, allons prendre l'air, ancrons nous dans notre activité présente et disons "oui" à ce qui vient et ne peut être dérogé.

photocollage