Actuellement, la spiritualité préoccupe beaucoup d'être humains. J'ai toujours pensé que tout ce qui vivait sur terre méritait réflexion. Les animaux, les insectes, les fourmis, les vers de terre, la nature, chacun nous donnant parfois des leçons de vie quand on veut bien les observer et se pencher sur leur monde.

Avec arrogance, les hommes se considèrent souvent comme "supérieurs".

- l'Occident à l'Orient, souvent par ignorance des autres cultures ;

- la noblesse au peuple ; la France d'en haut à la France d'en bas ;

- le natif à l'étranger ; les blancs aux gens de couleurs ;

- le fort au faible ; les hommes aux femmes (encore un leurre) et le plus grand nombre aux animaux etc...

Faut-il pour se valoriser, écraser les autres et penser que quelqu'un est au-dessous de soi, alors que nos différences font nos complémentarités.

Les chercheurs et autres savants ont accordé l'instinct aux animaux avec un rien de condescendance et de magnanimité et pourtant je n'arrive pas à penser qu'ils sont démunis d'intelligence et d'amour.

- Est-ce l'instinct seul qui fait pleurer cette femelle bonobo à la mort de son petit et qui montre plus tard, avec des gestes et une mimique éloquente son chagrin, lorsqu'on le lui évoque avec le langage des sourds ?

- Est-ce l'instinct seul qui permet à nos cousins les singes d'emboîter deux objets afin de fabriquer un outil leur permettant d'atteindre la gourmandise inaccessible (au cours d'une expérience scientifique), de choisir une pierre plate pour écraser un fruit à coque trop dure ?

- Est-ce l'instinct seul qui amène ces chiens à assister avec dévouement et compétence des handicapés, même s'ils subissent un entraînement comme l'homme apprend son métier ?

- Est-ce l'instinct seul qui fait revenir certaines bêtes à leur domicile après s'être perdus loin de chez eux ?

Les réactions animales "intelligentes" sont légions, simplement l'homme n'en parle pas, trop occupé à parler de lui.

Sans vouloir être taxée d'anthropomorphisme c'est à dire de vouloir attribuer aux animaux des sentiments humains, je pense tout de même qu'ils sont dotés d'une réelle intelligence qui, naturellement n'est pas orientée vers les mêmes objectifs que ceux des humains mais qu'ils ont du coeur et de l'amour à donner.

Je ne rejette pas en bloc le  "progrès" dont je profite, mais je trouve que nos résultats sont bien discutables aujourd'hui, vraisemblablement catastrophiques demain. Nous sommes entrain de détruire notre paradis terrestre.

Est-ce notre intelligence qui nous conduit à cette société consumériste ?

Est-ce notre intelligence qui nous conduit à tant d'intolérance de par le monde ?

Est-ce notre intelligence qui n'accepte pas les différences ?

Je me demande parfois si les animaux ne sont pas meilleurs que les humains.

bloggif_56f0231d01007